Les protections périodiques : du tabou au débat

© Capture d’écran de la publicité Bodyform (marque de protections périodiques anglaise) : pour la première fois le sang des règles est visible et n’est plus représenté par un liquide bleu, 2017

Produit de première nécessité ou produit de luxe ?

Le secrétaire d’État au budget Christian Eckert déclencha en 2015 les foudres des mouvements féministes en déclarant que « le taux de TVA à 20% est également appliqué aux mousses à raser pour les hommes », affirmant qu’il s’agissait d’un produit d’hygiène comme un autre. Les débats qui suivirent, ont donné l’occasion aux collectifs féministes mobilisés de dénoncer le primat d’intérêts financiers et économiques, sur la santé des femmes.

Lire la suite

Derrière la taxe « Nutella » : des lobbies et des enjeux diplomatiques

L’huile de palme présente dans la pâte à tartiner préférée des Français représente à elle seule, sur l’année 2017-2018, une production de 69,6 millions de tonnes. Son utilisation comme composante dans de nombreux produits agroalimentaires, cosmétiques et comme biocarburant explique l’étendue considérable de ce marché et en fait une manne financière. Sa productivité bien plus élevée fait d’elle une huile végétale 20 % moins chère à produire que l’huile de soja. 85% de la production d’huile de palme provient de l’Indonésie et de la Malaisie : produit phare de leurs exportations.

Lire la suite

Sauver ou détruire la forêt amazonienne : Qui décide au Brésil ?

Forêt amazonienne, Au Brésil, Février 2017. Clémentine VANLAER

La forêt amazonienne, aussi surnommée « le poumon du monde » est au centre des campagnes de lutte contre la déforestation à l’échelle mondiale. En confrontant les chiffres de la fluctuation de la déforestation amazonienne brésilienne à l’alternance politique au Brésil, on peut se demander si cette dernière ne dépend pas de l’agenda politique. Les membres du gouvernement brésiliens sont influencés par le travail de divers groupes d’intérêts. Parmi ces acteurs, on retrouve notamment les « ruralistes »: grands propriétaires terriens qui entendent peser dans les discussions quant à la gestion de la forêt amazonienne.

Face aux déclarations provocatrices répétées de Jair Bolsonaro, nouveau président brésilien, les défenseurs de la forêt s’inquiètent de l’avenir de l’Amazonie.

Lire la suite

Comment Monsanto réussit à organiser l’ignorance autour de ses produits ?

Fondée en 1901 par John Francis Queeny, Monsanto est une entreprise spécialisée dans les biotechnologies agricoles, comme les semences, les pesticides, ou les organismes génétiquement modifiés (OGM).

Elle a fait beaucoup de bruit ces dernières années avec les scandales relatifs au glyphosate. Le géant, qui a fêté ses 117 ans cette année, arrive à s’imposer face aux Etats par le biais d’une machine bien huilée : les commanditaires donnent leurs ordres, les exécutants les appliquent, et enfin les agriculteurs et les scientifiques légitiment l’ensemble de cette machinerie.

Lire la suite

La concertation dans l’action écologique

« Êtes-vous favorable au projet de transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes ? » Telle était la question à laquelle les  électeurs des communes de Loire-Atlantique ont été invités à répondre par référendum le 26 juin 2016. Ce référendum n’est qu’une des manifestations les plus visibles d’un recours de plus en plus fréquent à la participation citoyenne pour répondre à des enjeux de politiques publiques, notamment sur des questions environnementales. C’est une démarche qu’on appelle concertation.

Lire la suite

Lisbonne. Wanna weed, coke, MD… ?

Jean-Marc Pasquet

La Rua dos Anjos dans le quartier de la Mouraria à Lisbonne
Photo : Jean-Marc Pasquet

Correspondance. Comment la dépénalisation associée à une politique de prévention et à un accompagnement des personnes dépendantes a conduit à une baisse de la consommation de drogue et de la criminalité qui lui est associée au Portugal. Un exemple à suivre ?

Lire la suite

Energies renouvelables et politiques publiques

A l’aube d’une campagne présidentielle qui s’annonce agitée, la question de la sortie  des énergies fossiles fait polémique et oppose les acteurs politiques. Les énergies renouvelables se sont inscrites peu à peu comme un élément incontournable du débat public. Mais les arguments qui surgissent se contredisent et les propositions ne sont pas nombreuses puisqu’encore trop centrées sur le nucléaire. Lire la suite

Développer les circuits courts alimentaires en France

Production locale diversifiée pour plus de productivité

Les circuits courts sont, d’après le groupe de travail Barnier[1] en 2009, des circuits n’impliquant qu’un intermédiaire entre le producteur et le consommateur ; s’opposant ainsi aux circuits directs qui n’impliquent que les producteurs et les consommateurs. Ils sont à différencier des réseaux de proximité, dans lesquels la notion de proximité géographique entre le point de production et le point de distribution est capitale, bien qu’il puisse y avoir plusieurs intermédiaires en jeu.

De nombreux acteurs sont impliqués dans ces circuits courts : producteurs, coopératives, organisations agricoles, consommateurs, intermédiaires, collectivités territoriales – qui ont un rôle de liaison important entre décisions de l’État et société civile -, l’État lui-même ainsi que la communauté internationale. Lire la suite