La sûreté des transports à l’épreuve du risque terroriste

L’aéroport de Bruxelles cible des terroristes du 22 mars. Yorick Jansens/AFP

Fabrice Hamelin, Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC)

La mise en débat de la menace terroriste et des réponses qui y sont apportées par les pouvoirs publics est un signe de bonne santé démocratique. Il semble plutôt sage que ces questions aussi soient discutées en place publique et ne soient plus perçues comme réservées aux seuls spécialistes, qu’ils soient professionnels de la sécurité ou politiques en responsabilité. Lire la suite