Le retrait de l’Etat

Il est difficile de croire que Susan Strange n’ait publié cet ouvrage qu’en 1996, il y a 25 ans, tant la clairvoyance de l’auteure est évidente, et sa pensée plus que jamais d’actualité. Et pour cause, le contexte de crise sanitaire dans lequel nous vivons depuis maintenant plus d’un an, et qui a vu l’économie mondiale sombrer, a mis en lumière les fragilités de la doctrine néolibérale, en vogue depuis les années 1980, qui a engendré la dilution de l’autorité de l’Etat dans l’économie mondiale au profit de nouveaux acteurs[1].

S’il fallait une autre preuve de la pertinence de la thèse de Susan Strange, on pourrait évoquer les rééditions multiples dont ce livre, Le Retrait de l’Etat, a bénéficié, jusqu’à sa traduction française par Christian Chavagneux, en 2011. C’est de cette version que nous nous proposons de rendre compte ci-après.

Lire la suite