La généralisation des outils numériques et la relation usagers-administration

La simplification administrative a été une constante de la politique de l’État. Ce dernier a toujours voulu rentrer dans l’ère du numérique. Les TIC sont devenues les leviers « inéluctables » d’une transformation profonde du fonctionnement des services de l’État, appelées à devenir le support privilégié des relations entre administrations et administrés.

Lire la suite

La difficile réforme des politiques pénitentiaires

La prison d’Ushaia

Selon la direction centrale de la Police Judiciaire, le taux de criminalité est globalement en baisse depuis 2001[1]. Toutefois, cette baisse de la criminalité s’est accompagnée d’une hausse du nombre de détenus, entraînant un taux plafond de surpopulation de 117% en août 2016. Ces évolutions paradoxales peuvent s’expliquer par un durcissement pénal : 29 nouvelles lois, entre 2002 et 2012, créent de nouveaux crimes et délits passibles d’incarcération. De plus, la France connaît un taux de récidive qui atteint les 60% et un taux d’échec de réinsertion socio-professionnelle des détenus frôlant les 75%[2]. Lire la suite