Égalité des chances et éducation prioritaire : une politique publique inadaptée pour un objectif utopique ?

Source image : pixabay.com

 

“L’égalité des chances, c’est le droit de ne pas dépendre exclusivement de la chance ou de la malchance », André Comte-Sponville, philosophe français, 1998.

Si l’instruction devient obligatoire en France dès 1882, l’école quant à elle est déjà inégalitaire en termes de réussite scolaire. L’école primaire est l’école “du peuple” tandis que le secondaire est l’école des privilégiés, des notables et des bourgeois qui se distinguent par leurs résultats. Il faudra attendre les années 1950 pour que soit abordée pour la première fois la thématique de l’échec scolaire grâce aux travaux de la sociologue Viviane Isambert-Jamanti. Elle rappelle en effet, que l’échec scolaire n’existe pas en soi, mais varie selon le moment socio-historique où il est considéré, selon les attentes de la société à l’égard de l’école, et de l’école elle-même à l’égard des élèves.

Lire la suite

Comment le voile a-t-il été progressivement transformé en objet politique ?

Métro Beaubien, Montréal, 8 juillet 2017. La question du « voile » couvre celle des tensions politiques entre province et gouvernement fédéral. Exile on Ontario St/FlickrCC BY-SA

Depuis les années 1990, le voile a été construit en France comme un objet de politiques publiques. Passant de fait social à problème public, il a suscité de nombreuses réactions et des mobilisations antagonistes. De l’Union pour un Mouvement Populaire (UMP) au Parti Socialiste (PS), comment le port du foulard a-t-il été inscrit à l’agenda politique comme un enjeu de société appelant une intervention publique ?

Lire la suite

Le harcèlement dans les transports, un problème de société…depuis 2015 !?

©humourdedogue.blogspot.fr

En 2015, Pascale Boistard, secrétaire d’État chargée des droits des femmes, lance une grande campagne nationale de lutte contre le harcèlement sexiste dans les transports. Or, c’est en 2012 que s’est tenue la première réunion officielle sur la question, qui associe le ministre des transports de l’époque et les représentants des opérateurs de transports, tels que la SNCF et la RATP. Que s’est-il passé entre 2012 et 2015 ? Pourquoi le gouvernement a-t-il mis trois ans pour agir face au problème du harcèlement sexiste dans les transports alors qu’il touche toute la population (les femmes comme des hommes) ?

Lire la suite

Il n’y a pas d’exception musulmane en matière d’abus sexuels

Harcèlement sexuel : « Il n’y a pas d’exception musulmane en matière d’abus sexuels »

Les féministes musulmanes doivent lutter contre le machisme de la société dominante et le patriarcat du monde musulman, plaide la chercheuse Fatima Khemilat dans une tribune dans Le Monde, Dialogues, samedi 4 novembre 2017, p. 21.

Lire la suite

Is there such a thing as a ‘Muslim vote’ in France?

 

Fatima Khemilat, Sciences Po Aix

On April 8, the well-known French television show Salut les terriens turned sour when guests discussed the very sensitive topic of the so-called “French Muslim vote”.

One panelist, journalist Sonia Mabrouk, argued that Muslims in France are constantly used by opportunists, from politicians to intellectuals, as a constituency to serve their own purposes.

The incident recalled the final televised debate of France’s 2012 presidential election, when then-candidate François Hollande sparred with incumbent President Nicolas Sarkozy over the “Muslim vote”.

Lire la suite

[Dossier sur la lutte contre la radicalisation]Les politiques publiques de lutte contre la radicalisation : une gouvernance multi niveaux

Les politiques publiques de lutte contre la radicalisation peuvent être étudiées à partir d’une approche par les acteurs. On constate de plus en plus une diversification des acteurs dans la lutte contre la radicalisation. C’est d’ailleurs ce processus de diversification qui constitue la dimension transversale du PART (Plan d’Action contre la radicalisation et le Terrorisme). Ce plan, s’il prend en compte un ensemble de mesures sectorielles, associe également différents ministères et des acteurs de cultures professionnelles propres et dotés de savoir-faire singuliers (Manuel Valls, 2016). Lire la suite

[Dossier sur la lutte contre la radicalisation] De la prise en compte de la « radicalisation » à sa mise en œuvre

L’action Publique anti-terroriste se conçoit dans un dialogue entre le passé et le présent. Cette dynamique permet d’analyser les enjeux de sa version moderne : Le Plan d’Action contre la Radicalisation et le Terrorisme (P.A.R.T). Construction sociale, le terrorisme est un terme purement politique qui sert avant tout à désigner « une violence politique considérée comme illégitime » (Ragazzi, 2014). Cette menace à la fois palpable et insaisissable a su générer au cours de chaque époque, à travers diverses formes, une peur collective. Lire la suite

Les bébés controversés ou la GPA

La Gestation Pour Autrui en tant que méthode de procréation se pratique généralement lorsqu’une femme n’a pas la possibilité médicale de mener à bien une grossesse. Cette dernière fait donc appel à une mère porteuse pour s’occuper du développement in utero de l’enfant. Les parents d’intention peuvent être les parents biologiques de l’enfant s’ils ont tous les deux fourni les gamètes à l’origine de l’embryon, partiellement s’il y a eu don d’ovocyte ou de sperme, ou n’avoir aucun lien génétique s’ils ont eu recours à deux dons de gamètes. En droit français, la GPA est régie par les lois relatives à la bioéthique[1]. Lire la suite